• Le projet

    La gare en commun est un projet de transformation de la gare de Felletin pour faire revivre le site comme nouvel espace public, au sens d’espace de vie, de circulation, de diversité, d’échanges et de travail en commun. Un lieu ouvert où il soit possible et heureux de se retrouver, de s’interroger et de fabriquer des choses ensemble.

    Après 3 ans de travaux et de chantiers participatifs, la Gare ouvre ses portes au 1er avril 2022 et se conçoit comme un espace commun d’activités, d’expérimentations et de pratiques collectives ancré dans un territoire.

    L’ensemble des habitants s’engageant dans une dynamique de coopération, ils y proposeront au fur et à mesure un programme commun d’événements, d’ateliers, de formations tout en menant leurs propres activités. Ce lieu de fabrique a vocation d’être à l’écoute des besoins des usagers du territoire et de leurs propositions.

    Ce projet est situé dans l’ancienne gare SNCF de Felletin, achetée en 2018 à la Communauté de communes Creuse Grand Sud. Cette petite ville rurale est localisée en Creuse à la porte du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin. Le bourg de 1 300 habitants, situé à 10km d’Aubusson (sous-préfecture de la Creuse) est un petit centre pour les villages alentour. Il représente un bassin de vie relativement important à l’échelle du département, du fait notamment de l’ensemble des commerces et services publics qui y ont été maintenus. Felletin accueille régulièrement de nouveaux habitants et de nombreuses démarches associatives s’y développent, notamment autour du quartier de la gare où d’anciens bâtiments municipaux ont été transformés en ateliers d’artistes et d’artisans.

  • Nos intentions

    Un lieu d’hospitalité et de partage

    Nous envisageons la gare comme un lieu où les personnes peuvent se retrouver régulièrement autour d’un café, d’un repas, d’un atelier, d’une photocopieuse, trouver conseil ou compagnie. Nous souhaitons y être attentifs à l’autre, à l’entraide ainsi qu’à la responsabilité collective.

    Un lieu de formation et d’apprentissage

    Nous imaginons faire de la gare un espace d’acquisition et de transmission de savoirs, pour répondre à des besoins locaux et rendre accessibles des pratiques au plus grand nombre. Nous souhaitons participer à nourrir une dynamique de curiosité et de recherche pour interroger les manières de produire et de vivre autrement.

    Un lieu d’interprétation citoyenne

    Nous souhaitons ouvrir dans la gare un espace de débat et de récolte des désirs pour nous interroger collectivement sur des problématiques environnementales, économiques et sociales. Nous voulons ainsi soutenir la capacité des personnes à interpréter et participer à leur échelle aux transformations du territoire.

    un lieu d’expérimentation artistique et culturelle

    Nous voulons proposer des ateliers, des résidences d’artistes, des expositions, comme des espaces de rencontre et d’expérimentation ouverts à tous.

  • Historique

    La gare, aujourd’hui fermée aux voyageurs, est encore desservie chaque jour par deux trains qui rallient la ville à Aubusson, Guéret et Limoges. En juillet et août une vieille micheline propose un parcours touristique entre Felletin et Busseau-sur-Creuse. Devenue un terminus ou « point d’arrêt non géré » en 1979, elle permettait aussi initialement le transport des marchandises. Les constructions bâties qui ont subsisté (gare, halle de marchandises et passerelle) font partie du patrimoine typique de l’ancienne ligne Paris-Orléans et du patrimoine ferroviaire du XXe siècle.

    Après sa fermeture le bâtiment d’accueil voyageurs est vendu par la SNCF à la Communauté de Communes Aubusson-Felletin. Dès 2009, plusieurs acteurs, impliqués dans une dynamique de coopération au sein du quartier, se réunissent pour concevoir un projet de réhabilitation de l’ancienne gare avec de nouveaux usages au croisement de préoccupations sociales, culturelles et économiques (création d’un café littéraire, d’un bar restaurant, ou encore d’une brasserie).

    En 2011, une concertation avec la Communauté de Communes Aubusson-Felletin est engagée et un protocole d’accord est signé avec les associations Quartier Rouge et La Draisine Express dans le souhait de développer un projet sur le lieu. Cette concertation n’aboutit pas. Différents projets collectifs continuent à être portés par les associations du quartier pendant plusieurs années.

    En 2018, la Communauté de Communes Creuse Grand Sud remet en vente le bâtiment d’accueil voyageurs. L’association Quartier Rouge acquiert le bâtiment et soutient l’importance de ce projet comme structurant pour le territoire rural de la Nouvelle Aquitaine et celui du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin. Le projet de la Gare est alors lancé : transformer collectivement ce site en un lieu ouvert à tous, où il soit possible et heureux de se retrouver, de s’interroger et de fabriquer ensemble.

    Fédérer des acteurs, composer ensemble

    Réunissant plusieurs acteurs autour de cette réhabilitation, l’association Quartier Rouge se propose d’accompagner la création du lieu, tant au niveau de la recherche de financements, du suivi de la maîtrise d’ouvrage, que de la construction de la dynamique d’acteurs. Les associations Radio Vassivière et Les Michelines se positionnent comme futurs habitantes. Ensemble, ces trois associations imaginent un lieu partagé, leur permettant de croiser leurs pratiques, de manger, découvrir, débattre, apprendre avec d’autres.

    Nous commençons à nous réunir, accompagnés par la Coopérative des tiers lieux, et à dessiner le futur lieu ensemble : définir ses valeurs, sa gouvernance, les modalités d’accueil possibles et souhaitées, nos limites, le modèle économique souhaitable, les besoins humains et matériels; comment nous souhaitons dire qui nous sommes, transmettre des intentions tout en offrant de l’ouverture et en laissant le projet se transformer.

    Des temps d’ateliers et de chantiers participatifs en 2020 et 2021 viennent alimenter la réflexion et nourrir le projet de nouveaux enjeux et richesses humaines.

    Ce processus de composition collective, initié à 9 puis à 15 personnes, aboutit à la création de l’association PANG ! en septembre 2021.

    D’un P.A.N.G à PANG !

    La gare, fermée aux voyageurs depuis 1979, est encore desservie chaque jour par deux trains qui relient Felletin à Aubusson, Guéret et Limoges. Devenue un terminus elle est selon la SNCF un P.A.N.G., « un point d’arrêt non-géré ». Avec la réhabilitation de la Gare, elle est géré par l’association PANG ! : « point d’arrêt nouvellement géré ». PANG ! a pour objet de faire revivre le site de la Gare et ses abords en un lieu d’hospitalité et de partage, et ainsi favoriser la mixité, créer du lien social et de la coopération sur le territoire. Au sein du lieu, l’association développera dans le temps des activités socio-culturelles, proposera des ateliers, des formations, et des services pour Felletin et ses alentours. Deux salariées rejoignent l’association en février 2022 : une animatrice café / cuisine, et une coordinatrice-facilitatrice. Elle supervisent dès fin mars 2022 l’animation du café, d’une cantine (trois jours par semaine), l’accueil et l’accompagnement d’autres partenaires dans le lieu dont les projets correspondent aux valeurs du lieu, et une programmation portée en collaboration avec les habitants de la gare.

    Son ouverture au public à partir au 1er avril 2022 engage la gare et ses acteurs vers une nouvelle étape : passer de la théorie à la pratique, et permettre à d’autres de s’approprier des espaces, des usages et des formes. Ceci pour que la gare de Felletin s’incarne comme un espace commun d’hospitalité, d’expérimentations et de pratiques collectives ancré dans un territoire.